Vous avez des questions sur les épreuves communes de contrôle continu du nouveau bac ? Ça tombe bien, on y répond ici, car notre objectif est de vous permettre d’y voir plus clair.

Quelles matières passe-t-on aux épreuves de contrôle continu ?

D’abord en 1re, vous passez deux séries d’épreuves de contrôle continu, une au 2e trimestre et une au 3e trimestre.

Au 2e trimestre de 1re, vous passez :

  • L’histoire-géographie
  • Les langues vivantes LVA et LVB
  • Les mathématiques, si vous êtes en 1re technologique

Au 3e trimestre de 1re, vous passez :

  • L’histoire-géographie
  • Les langues vivantes LVA et LVB
  • Les mathématiques, si vous êtes en 1re technologique / l’enseignement scientifique, si vous êtes en 1re générale
  • L’ enseignement de spécialité non poursuivi en terminale

Ensuite en terminale, au 3e trimestre, vous passez :

  • L’histoire-géographie
  • Les langues vivantes LVA et LVB
  • Les mathématiques, si vous êtes en terminale technologique / l’enseignement scientifique, si vous êtes en terminale générale

Il y a aussi l’EPS qui fait l’objet de contrôle en cours de formation tout au long de l’année de terminale et fait partie des épreuves communes de contrôle continu.

Donc pour résumer, que vous soyez en voie générale ou en voie technologique, 6 disciplines sont concernées par les épreuves communes.

Combien de temps durent les épreuves de contrôle continu ?

Pour les enseignements communs, les épreuves durent 1h à 2h maximum selon les disciplines. En particulier, les épreuves de langues vivantes durent 1h et 1h30 en 1re et 2h en terminale.

Pour les spécialités, la majorité des épreuves sont des épreuves écrites de 2h, mais il y a des exceptions (par exemple, les épreuves d’arts durent 30 minutes maximum, etc.).

Comment savoir ce qu’il y aura dans les épreuves ?

Il existe une page « Réussir son contrôle continu » qui présente un calendrier interactif pour les élèves de 1re. Vous pouvez y consulter le détail des épreuves que vous passerez, des exemples de sujets et des conseils pratiques pour réussir.

Vous pouvez aussi échanger avec vos professeurs des matières concernées par les épreuves et avec votre professeur principal.

Est-ce qu’on aura accès aux copies corrigées ?

Pour chaque épreuve, vous aurez accès à vos notes et vos copies corrigées sur une plateforme en ligne quelques semaines après l’épreuve. Ça vous permettra de les reprendre avec vos professeurs pour voir notamment où vous avez eu des difficultés et vous améliorer pour la prochaine épreuve.

Comment est calculée la note des épreuves de contrôle continu ?

Qu’il y ait une, deux ou trois épreuves, chaque matière est coefficient 5 (sur un total de 100). Quand il y a une seule épreuve (celle de l’enseignement de spécialité non gardé en terminale par exemple), il y a une seule note, quand il y a 2 épreuves ou plus, c’est la moyenne des notes qui est retenue.

Par exemple, si vous avez eu 13, 15 puis 14 en histoire-géo, vous obtenez un 14/20 qui compte coefficient 5 dans votre note finale du bac. Et n’oubliez pas, les notes obtenues toute l’année en histoire-géo (en dehors des notes des épreuves) sont aussi prises en compte dans la note finale du bulletin scolaire.

Est-ce que les notes de contrôle continu sont intégrées dans Parcoursup ?

Oui, Parcoursup intègre les notes des deux premières séries d’épreuves de contrôle continu (celles que vous passez en classe de 1re).

Parcoursup intègre aussi vos notes de bulletin scolaire de votre année de 1re et du premier trimestre de terminale, et des épreuves finales de français et des deux enseignements de spécialité de terminale.

Que faire si je suis malade le jour d’une épreuve de contrôle continu ?

En cas de force majeure, si vous n’avez pas pu vous rendre à une épreuve, vous pourrez repasser l’épreuve dans les mêmes conditions.

Si on n’a pas tous les mêmes sujets, comment être sûr que le bac est équitable ?

D’abord, ce ne sont pas vos professeurs qui font les sujets, ils les choisissent dans une banque nationale de sujets, pour être certain qu’ils soient tous de niveau équivalent.

Ensuite, les copies sont anonymisées et corrigées par des professeurs qui ne vous connaissent pas, selon un barème national.

Après chaque série d’épreuves, il y aura une commission d’harmonisation dans chaque académie pour s’assurer qu’il n’y a pas eu un sujet plus difficile ou un correcteur plus sévère, et que tous les élèves ont été notés équitablement.

Découvrez le mode d’emploi des épreuves de contrôle continu :