Partir pour étudier, se former en entreprise, se confronter aux langues étrangères, rencontrer et échanger avec d’autres citoyens européens se révèle en effet très bénéfique et très formateur.

Les compétences acquises sont autant de plus pour l’orientation, l’insertion professionnelle et l’emploi. Les capacités d’adaptation, l’esprit d’initiative, le goût du travail en équipe et de la découverte, développés au cours du séjour sont autant des compétences transversales appréciées des employeurs.

C’est décidé, tu fais tes valises pour partir étudier à l’étranger ? Il faut savoir que dans le cadre du programme Erasmus+, qui te permet de ne pas payer de frais universitaires sur place et de bénéficier d’une bourse, les démarches sont effectuées par ton établissement.

D’autres aides à la mobilité peuvent t’être attribuées par le ministère des Affaires étrangères, d’autres ministères ou les conseils régionaux, etc. À savoir également, si tu es boursier et que tu pars dans un pays de l’UE, tu peux continuer à percevoir ta bourse sur critères sociaux dans les mêmes conditions que si tu étais en France. Une aide à la mobilité internationale peut aussi t’être attribuée.

Pour en savoir plus : generation-erasmus.fr

Toujours prêt à partir ? Pense à dresser la check-list des démarches incontournables à effectuer pour que tout se déroule sans accroc :

  • Faire reconnaître les diplômes acquis à l’étranger
  • Trouver un logement
  • Assurer ta santé pendant tes études à l’étranger
  • Prévoir le coût de la vie sur place
  • etc.

Sache également que le retour en France doit parfois se préparer plusieurs mois à l’avance.

Bon séjour !