25% des étudiants ont envie de créer une entreprise, mais seulement 3% franchissent le pas. Vous êtes étudiant et vous pensez déjà à monter votre boîte ? Grâce au statut d’étudiant entrepreneur, vous pouvez concilier études et projet de création ou de reprise d’entreprise. Découvrez les 5 questions que vous pourriez vous poser avant de vous lancer.

1. Qui peut devenir étudiant-entrepreneur ?

Le statut national étudiant-entrepreneur concerne les étudiants et jeunes diplômés porteurs d’un projet de création ou de reprise d’entreprise. Il est accessible dès l’obtention du bac ou l’équivalence en niveau et s’adresse en priorité aux personnes de moins de 28 ans, âge limite pour bénéficier du régime social étudiant.

2. Comment est délivré ce statut ?

L’obtention de ce statut dépend à la fois de la qualité du projet d’entreprise et de celle du porteur de projet. Il est délivré par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation après examen du projet par le comité d’engagement du Pépite (Pôle Étudiant Pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat). Si un avis favorable est rendu à l’issue de l’étude du dossier, le statut est délivré pour une année universitaire (septembre à septembre). Le statut d’étudiant entrepreneur est renouvelable sous réserve de dépôt d’un nouveau dossier et avis du Pépite.

3. Comment l’obtenir ?

Il faut en faire la demande, en adressant un dossier de candidature à ton Pépite de rattachement ou au Pépite de votre choix si vous êtes diplômé.

Télécharger le dossier de candidature.

4. Quels sont les avantages ?

Si vous êtes étudiant, le statut vous permet de rendre compatible études et projet d’entrepreneuriat grâce à des aménagements d’emploi du temps, des crédits ECTS et la possibilité de remplacer votre stage par le travail sur votre projet. Vous pourrez également bénéficier :

  • d’un accompagnement par un enseignant et un référent externe du réseau Pépite ;
  • d’un accès à des lieux de co-working du Pépite ;
  • d’une aide à la recherche de financement ;
  • de la possibilité de signer un contrat d’appui au projet d’entreprise (CAPE).

Si vous êtes jeune diplômé, vous pourrez conserver ou retrouver votre statut étudiant et les avantages qui y sont liés comme la couverture sociale étudiante, les tarifs réduits et la prolongation des bourses sur critères sociaux. Vous pourrez également bénéficier d’une formation diplômante à l’entrepreneuriat et à la gestion : le D2E (diplôme d’établissement étudiant-entrepreneur).

Attention, l’inscription au D2E est facultative pour les étudiants en cursus initial, mais elle est obligatoire pour les jeunes diplômés afin de renouveler le statut étudiant.

5. Est-ce payant ?

Le statut d’étudiant-entrepreneur est gratuit, mais l’inscription au D2E est payante, sans pouvoir excéder 500 euros par an. Si vous bénéficiez des bourses sur critères sociaux, vous pouvez en être exonéré.

Toutes les infos sur etudiant.gouv.fr