Une bourse, un logement ? Constituez votre dossier social étudiant (DSE) dès maintenant !

Vous souhaitez poursuivre vos études à la rentrée prochaine et vous recherchez une bourse ou un logement en résidence universitaire ? Vous pouvez réunir toutes vos demandes en une seule démarche, en constituant un dossier social étudiant (DSE).

Avant tout, il s’agit de savoir si vous pouvez bénéficier d’une bourse sur critères sociaux et/ou d’un logement en cité universitaire. Grâce à un simulateur en ligne, vous pourrez connaître le montant d’aide possible.

La demande de bourse et/ou logement : comment ça marche ?

1. À tout moment : calculez vos droits à la bourse et votre échelon via le simulateur en ligne ;

2. Saisissez votre demande DSE du 15 janvier au 31 mai, pour la rentrée 2018, avant même d’avoir les résultats du bac, en vous connectant au portail messervices.etudiant.gouv.fr. Muni de l’avis fiscal 2017 sur les revenus 2016 de la famille, saisissez votre DSE en suivant et en respectant les instructions données, du premier jusqu’au dernier écran (clique ici pour consulter le guide DSE). Après la saisie complète de votre dossier, vous recevrez un email confirmant le dépôt de la demande ;

3. 48h plus tard, votre dossier vous sera envoyé par email par le Crous de l’académie où vous étudiez actuellement. Ce Crous sera votre unique interlocuteur durant l’instruction du dossier, même si vous souhaitez étudier dans une autre académie ;

4. Dès réception de votre dossier, vérifiez attentivement les informations et imprimez votre dossier, complétez-le ou modifiez-le de façon manuscrite si besoin est. Renvoyez votre DSE signé ainsi que les pièces justificatives sous 8 jours pour valider votre demande ;

5. Après l’étude de votre dossier, vous recevrez une réponse de principe du Crous et une notification (conditionnelle). Elle vous indiquera la décision d’attribution ou de rejet de votre demande de bourse et/ou de logement ;

6. De juin à octobre, pour valider définitivement votre dossier, le Crous doit impérativement recevoir un justificatif prouvant votre inscription dans l’Enseignement supérieur. Selon les académies, c’est votre futur établissement qui confirme au Crous votre inscription ou vous qui devez vous en charger vous-même. Renseignez-vous sur les modalités de transmission de ce document auprès de votre établissement lors de l’inscription !

> Pour tout renseignement un seul contact : messervices.etudiant.gouv.fr

Quel montant de bourse pouvez-vous percevoir ?

La bourse sur critères sociaux comporte 8 échelons (de 0 bis à 7), chacun correspond à un montant annuel de bourse :

  • Échelon 0 bis : 1 009€
  • Échelon 1 : 1 669€
  • Échelon 2 : 2 513€
  • Échelon 3 : 3 218€
  • Échelon 4 : 3 924€
  • Échelon 5 : 4 505€
  • Échelon 6 : 4 778€
  • Échelon 7 : 5 551€

Si vous recevez un avis positif, au cours du premier trimestre universitaire, vous percevrez une bourse versée en 10 mensualités de septembre à juin.

Et si vous n’êtes pas éligible pour recevoir une bourse ou un logement en résidence universitaire ?

Si vous n’êtes pas éligible pour recevoir une bourse sur critères sociaux ou un logement en résidence universitaire, il existe d’autres aides :

  • La caution locative étudiante (CLÉ) : si vous devez trouver un logement autre que la résidence universitaire, la CLÉ vous permet, si vous n’avez pas de caution, de bénéficier de celle de l’État. Pour faire une demande, vous devez d’abord vous inscrire et vous connecter sur le portail messervices.etudiant.gouv.fr.

> Tout savoir sur la Clé : caution locative étudiante

  • Les autres aides financières : dans le cas où vous ne pouvez pas avoir de bourse, les départements, régions, villes mais aussi des fondations privées peuvent vous accorder une aide financière. Renseignez-vous auprès de votre municipalité et du conseil général du département où vos parents habitent pour avoir plus d’informations sur les possibilités qui existent. Les conseils généraux peuvent par exemple octroyer des bourses annuelles ou des prêts d’honneur. Les régions peuvent apporter leur soutien avec des bourses de stages et d’études à l’étranger, des aides au transport ou des prêts. Les départements peuvent également accorder des prêts sans intérêts, parfois renouvelables. Vous pouvez également demander le prêt étudiant Oséo auprès de la Bpifrance, sans condition de ressource ni caution. Enfin, la plupart des établissements bancaires proposent des prêts aux étudiants.

> Tout savoir sur les bourses et aides financières sur etudiant.gouv.fr