Tu souhaites poursuivre tes études après le bac tout en mettant un pied dans le monde du travail et en étant rémunéré ? La formation en alternance te permet de partager ton temps entre la formation dans un établissement de l’enseignement supérieur et le travail en entreprise à temps partiel, et d’acquérir une véritable expérience professionnelle !

L’alternance comprend deux types de contrats :

  • Le contrat d’apprentissage : destiné aux jeunes de 16 à 25 ans, c’est le contrat le plus répandu. Il est néanmoins possible de conclure un contrat d’apprentissage au-delà de 25 ans (les apprentis préparant un diplôme ou un titre supérieur à celui obtenu, les personnes reconnues travailleur handicapé, celles ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise nécessitant le diplôme ou titre préparé, et les sportifs de haut niveau). Il vise à obtenir un diplôme d’État (CAP, BTS, License, Master, etc.) ou un titre à finalité professionnelle inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ;
  • Le contrat de professionnalisation : destiné aux jeunes de 16 à 25 ans et aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus, il vise à obtenir une qualification et favoriser l’insertion ou la réinsertion professionnelle.

Ces contrats sont conclus en contrat à durée déterminée (CDD) ou dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée (CDI). La durée varie en fonction de la formation choisie :

  • 2 ans pour un contrat d’apprentissage (6 mois à 3 ans sur dérogation) ;
  • de 6 mois à 1 an, voire 2 ans dans certains cas, pour un contrat de professionnalisation à durée déterminée.

L’alternance offre de nombreux avantages :

L’alternance te permet de bénéficier d’une formation diplômante ou qualifiante ainsi que d’une expérience concrète en entreprise. L’alternance permet également de bénéficier de la gratuité des frais de formation, de mettre en pratique en entreprise les enseignements théoriques étudiés en cours, d’être rémunéré, et d’accéder plus facilement à l’emploi, à la sortie des études, grâce à une première expérience professionnelle acquise en entreprise.

> En savoir plus sur l’alternance

Et si l’on parlait plus en détail de l’apprentissage ?

Il te prépare aux métiers de l’alimentation, du commerce de détail, du bâtiment et des travaux publics mais aussi à des métiers qui relèvent de tous les autres secteurs d’activité : hôtellerie-tourisme, services à la personne, secteur automobile, électronique, etc.

Tout d’abord, dès les mois de mars ou avril, tu dois rechercher une entreprise d’accueil puis un centre de formation d’apprentis de l’enseignement supérieur (CFA). Ce n’est que lorsque tu auras signé ton contrat d’apprentissage que tu seras accepté en CFA. Renseigne-toi auprès de ton professeur principal ou du centre d’information et d’orientation pour connaître les dates des portes-ouvertes des CFA. Ce sera l’occasion pour toi d’obtenir les renseignements dont tu as besoin et tout savoir des conditions d’admission. Quand tes démarches auront abouti, tu deviendras alors apprenti étudiant des métiers et, à ce titre, tu recevras une carte nationale d’apprenti qui te permettra comme la carte étudiant de bénéficier de tarifs réduits. Tu percevras également un salaire correspondant à un pourcentage du SMIC déterminé selon ton âge et de ta progression dans le cycle de formation.

Enfin, sache que toi et ta famille pouvez bénéficier d’aides. Par exemple, les allocations familiales sont versées jusqu’à tes 20 ans, ton salaire est exonéré d’impôts sur le revenu et tu peux recevoir une allocation d’aide au logement ainsi qu’un accès privilégié aux foyers de jeunes travailleurs.

> Se former à l’apprentissage